19 avr 2017

Découvrez lors d'un webinaire de 45 min comment optimiser la collecte des données venant de vos filiales, incluses ou non dans votre périmètre de consolidation. Grâce à une solution conçue spécifiquement pour répondre aux problématiques du CbCR, répondez sereinement aux exigences de l'administration fiscale ! 

11 avr 2017

Quels défis reste-t-il à relever un an après l'entrée en vigueur de la directive Solvabilité II?

23 fév 2017

Le dépôt des liasses fiscales 2017 initialement prévu pour le 3 mai 2017 pourra être réalisé jusqu’au 18 mai 2017 au plus tard. Cette mesure concerne les entreprises qui utilisent les téléprocédures pour communiquer leurs résultats à la DGFiP. 

21 fév 2017

Invoke vous donne rendez-vous le 9 mars lors d’un petit-déjeuner organisé par l’Institut des Actuaires, en partenariat avec l’ACPR. L’actualité réglementaire et les nouveaux points d’application relatifs à la directive Solvabilité II y seront notamment abordés. 

20 fév 2017

Invoke figure en bonne place au palmarès des Champions de la Croissance 2017, décerné par Les Echos et Statista.

15 fév 2017

Shortlisté dans les catégories "meilleur logiciel de reporting réglementaire" et "meilleur solution de données", Invoke Regulatory remporte le prix de "Best Data Solution" aux Insurance ERM Awards 2016.

19 jan 2017

Invoke enrichit sa gamme logicielle fiscale et réglementaire avec un nouvelle solution de reporting fiscal multi-pays selon la Norme de Déclaration Commune pour l'Echange Automatique d'Informations (CRS/AEoI).

11 jan 2017

Invoke et EY co-organisent un petit déjeuner le mardi 17 janvier dédié aux reporting AEOI/CRS et FATCA. 

2 jan 2017

Egalement finaliste dans la catégorie "Best Regulatory Reporting Software", Invoke s'est vu décerner le prix de "Best Data Solution" par le célèbre magazine Insurance ERM.

15 déc 2016

Après la décision rendue par le Conseil Constitutionnel le 8 décembre 2016, l’article 137 de la loi dite « Sapin 2 » ne sera pas appliquée en France. La production de ce reporting et sa transmission à la DGFiP reste toutefois obligatoire pour les entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires consolidé d’au moins 750 millions d’euros. 

Pages