7 mar 2013

Invoke, éditeur de logiciels spécialisé dans le reporting réglementaire banque et assurance, a été choisi par CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, pour répondre aux exigences de reporting prudentiel de Solvabilité 2 (Pilier 3).

  • FAS Regulatory S2
  • e-Regulatory S2
  • Reporting réglementaire assurance
  • Assurance
  • Solvabilité 2

Avec un projet Pilier 3 démarré dès 2012, CNP Assurances fait figure de précurseur. Après une phase de prototype concluante, CNP Assurances a retenu les logiciels réglementaires de l’éditeur Invoke pour mener à bien ce projet. La mise en oeuvre de la solution de reporting Solvabilité 2 est assurée conjointement par les équipes Invoke et Deloitte.

Le scope du projet Pilier 3

Direction des risques, directions comptables, actuariat, investissements Groupe... tous les métiers sont impliqués dans le projet, qui couvre la production des QRT EIOPA sur base solo et groupe, ainsi que les rapports narratifs RSR et SFCR et les états spécifiques nationaux français. Le périmètre géographique du projet CNP Assurances, piloté par une équipe projet groupe, englobe la France, l’Italie, Chypre, l’Espagne et l’Irlande pour le reporting solo. Il prend également en compte des données issues de filiales hors Europe, comme le Brésil ou l’Argentine, pour la contribution au reporting groupe.

Deloitte Conseil assiste CNP Assurances dans la mise en oeuvre du projet. Cette assistance porte sur les domaines suivants : définition de l’architecture fonctionnelle du dispositif de reporting, expression des besoins en matière de données vis-à-vis des systèmes sources, définition des contrôles destinés à fiabiliser le reporting prudentiel et travaux de recette de la solution Invoke.

Le choix de logiciels réglementaires de dernière génération

Le choix de CNP Assurances s’est arrêté sur la solution intégrée Invoke pour l’automatisation des reporting et le pilotage des remises réglementaires. Composée de la plateforme de reporting réglementaire FAS Regulatory S2 et du portail web de pilotage des remises e-Regulatory S2, cette solution permet de mieux industrialiser les exigences de reporting du Pilier 3 de la directive Solvabilité 2.

L’expertise métier de la cellule de veille réglementaire Invoke, couplée à la technologie de pointe des logiciels qui intègrent en natif les concepts du standard technique XBRL retenu par l’EIOPA, permet à CNP Assurances de disposer d’un progiciel standard couvrant à la fois le reporting européen et les états nationaux. Grâce sa double expertise, Invoke peut ainsi garantir la parfaite conformité de ses outils à chaque évolution de la réglementation. Et ce, avec une réactivité exemplaire qui a déjà fait ses preuves dans le secteur bancaire auprès de sociétés déclarantes telles que Crédit Agricole, BPCE ou Danske Bank.

« Au-delà de la qualité des solutions que nos équipes ont pu valider lors de la phase de prototype, le fait qu’Invoke soit fournisseur de solutions XBRL auprès de régulateurs européens tels que l’ACP en France a été pour nous un facteur complémentaire de choix », ajoute Olivier Boyer, direction de la maîtrise d’ouvrage de CNP Assurances.

L’importance d’une solution agile

« Après trois projets Pilier 3 démarrés avec de grands assureurs internationaux en France et au Danemark, nous nous rendons d’autant plus compte de l’importance de disposer d’un système flexible, à la fois en termes d’intégration de données et en termes d’ouverture sur le reporting interne », déclare Maté Juloski, Responsable du service Consulting Banque & Assurance, Invoke.

Dans un contexte où les multiples systèmes d’information impliqués sont en pleine mutation pour préparer les données, il est critique de pouvoir passer par des sources transitoires et gérer facilement de multiples formats d’entrée (fichiers, tableaux Excel®, ...).

« Notre capacité à avancer de manière agile sur le projet Pilier 3, en gérant les points de passage dictés par l’ACP sans dévier de la trajectoire du projet cible, est à mon sens un facteur-clé de succès. Par points de passage j’entends par exemple le « tir à blanc » de QRT demandés en Excel® par l’ACP dès septembre 2013 ou le premier lot de QRT à produire au format XBRL courant 2014 », ajoute Maté Juloski.

Quant à la capacité de reporting personnalisé, grande force de la solution Invoke FAS Regulatory grâce à son tableur financier intégré, elle permet aux clients Invoke d’aller bien au-delà de la simple production des QRT. D’un point de vue strictement réglementaire, elle permet aux utilisateurs de construire des analyses multi-périodes pour pouvoir justifier à tout moment la variation des indicateurs-clés auprès du régulateur. Mais plus encore, elle leur permet de capitaliser sur l’effort réalisé pour centraliser les informations par un enrichissement du modèle de données à des fins de reporting interne.